Aïe !

Publié le par NicolasC

    «avant de recourir à une main-d’œuvre en provenance de l’étranger, il faut d’abord accompagner vers l’emploi les chômeurs présents en France», Brice Hortefeux, 8 Novembre 2007
brice.jpg


    Horreur ! Le gouvernement reprend la thématique préférée du FN. C’est celle qui prétend, que tout doucement, les étrangers s’infiltrent et volent les emplois des Français. Brice Hortefeux a repris, à peu près mot à mot, cette idée. Or, il n’y a rien de plus faux que cette assertion, rien de plus dangereux lorsqu’on aborde le thème de l’immigration, rien de plus honteux de la part d’un pays qui se réclame des droits de l’homme.
    Économiquement, la preuve contraire est facile à apporter. On prétend que les étrangers volent les emplois des Français. Or, que se passe t’il ? Un étranger arrive en France et trouve un emploi. Il doit se loger, se nourrir, se vêtir. Il gagne et dépense de l’argent, participe donc à augmenter le PNB du pays. De plus, il créé de l’emploi. Quelqu’un a construit le logement qu’il a acheté ou loue, quelqu’un récupère l’argent qu’il dépense à son tour.
    Pourquoi cette idée est-elle encore présente, de façon si explicite, dans le discours gouvernemental ? Remercier les électeurs du FN rentrés au bercail? saper ce parti avant les municipales? volonté réelle d’adhérer à ces thèses ?
    La montée électorale du FN, jusqu’à l’année dernière, a épousé fidèlement la montée du chomage. Le premier semble être une conséquence directe du second, d’autant que le FN a joué sur cette frustation, en soutenant que les étrangers  (bien entendu, on ne parle ici en réalité que des Noirs et Arabes, les minorités visibles) volent les emplois des Français. Répondre que, de toute façon, les étrangers  prennent  des emplois non pris par les Français  renforce ce préjugé, ou du moins évite d’y répondre. Il est étonnant, (grave ?) que les grands journaux cite ces déclarations sans les remettre en cause.

Publié dans Actualités

Commenter cet article

PierreL 13/11/2007 11:48

Pour une analyse fine de ce sujet qui concerne les démocraties occidentales :

Hearts, minds and immigration
By Gideon Rachman
http://www.ft.com/cms/s/0/caeaeec2-9142-11dc-9590-0000779fd2ac.html?nclick_check=1

Quentin 10/11/2007 11:21

J'ai envie de dire sur le fiond que c'est la conséquence directe (et qui semble logique dans cette phrase) de "l'immigration choisie" qui ne considère l'étranger que comme un travailleur et non comme quelqu'un qui va s'intégrer et créer de l'activité. Cela pose aussi la question de notre système universitaire incapable d'orienter et de répondre à la demande de travailleurs qualifiés, il ne s'agit pas seulement des chômeurs à "accompagner vers l'emploi".
Il me semble aussi que le FN va plus loin en remplaçant la partie "les chômeurs présents en France" par "les français", mais il est vrai que chacun comprend ce qu'il veut dans cette phrase d'Hortefeux, ce qui satisfait les électeurs FN pour les municipales... sans que les médias se saisissent du scandale, Hortefeux n'est pas un imbécile !