Démocratie participative?

Publié le par NicolasC

Une petite explication, tirée du site du journal La Charente Libre:


Cette scène un peu surréaliste - en tout cas inédite depuis que la majorité socialiste a pris les rênes de l'exécutif régional en 2004 - est l'épilogue d'une sévère crispation entre deux fortes personnalités. Une crispation devenue publique il y a quelques semaines. Au moment du vote du budget, Jean-François Fountaine et Ségolène Royal s'étaient ouvertement opposés. Le premier préconisait une légère augmentation des impôts pour «équilibrer le budget» quand la seconde préférait le recours à l'emprunt «pour ne pas pénaliser d'avantage les habitants de la région déjà très éprouvés par la politique du président Sarkozy». Jean-François Fountaine avait même menacé de rendre sa délégation aux finances avant de se raviser et de voter pour le budget 2008 «par solidarité politique à l'action entreprise contre la politique nationale». Mais son retour dans le rang n'a pas gommé l'essentiel: son opposition frontale à la présidente. Ségolène Royal a décidé de lui enlever cette délégation et de nommer à sa place un ancien préfet de région, le maire de Rochefort Bernard Grasset. Hier, c'est la création d'un quinzième siège de vice-président pour entériner cette décision qui a été soumise au vote. Et qui a déclenché le clash.

Publié dans Actualités

Commenter cet article